Comment fonctionnent les batteries électriques de voitures ?

Le développement des véhicules électriques passe surtout par l’évolution des batteries de voitures électriques. Ces dernières peuvent encore être améliorées et présentent quelques inconvénients. Toutefois, grâce aux batteries électriques, le bilan écologique peut nettement s’améliorer. Découvrez ce que vous devez savoir sur les batteries de voitures électriques.

Quel est le fonctionnement de la batterie électrique ?

La batterie d’un véhicule électrique est généralement constituée de lithium-ion, un accumulateur énergétique d’une très bonne densité. L’avantage du lithium est son absence d’effet miroir. C’est-à-dire qu’il n’est pas obligatoire de les décharger complétement avant de les recharger. Aussi, pour rester en bon état et produire de l’énergie constante, ce type de batterie ne nécessite pas d’entretien particulier. Pour le fonctionnement de la batterie d’une voiture électrique en lithium, il se fait par un échange entre deux électrodes appelées cathode et anode. Cela est fait dans une substance chimique qu’on appelle électrolyte qui permet de créer l’énergie qu’il faut pour que la batterie fonctionne bien.

Inconvénients de la batterie de voiture électrique et bilan écologique

Malgré l’avancée des voitures électriques, leur batterie présente toujours certains inconvénients, surtout en termes d’autonomie, de coût et de temps de recharge. En effet, une batterie de voiture électrique peut tenir de 160 à 200 km en fonction des mesures prises par le cycle d’homologation NDEC. Toutefois, la batterie d’une voiture électrique ne tient pas plus de 100 km en utilisation réelle. Ainsi, si vous souhaitez préserver la batterie pour un peu plus longtemps, il est conseillé de réduire l’utilisation de chauffage ou de climatisation par exemple. Par ailleurs, la recharge de la batterie est souvent longue, et il existe différentes prises de recharge :

  • la prise de recharge rapide « wallbox »,
  • la prise domestique 220 V,
  • la station de recharge rapide.
Article qui pourrait vous intéresser :  Opter pour une voiture électrique ou hybride ?

La wallbox permet en version 160 A, une recharge de 8 à 10 heures et 4 heures en version 32 A. Cette borne coûte alors en hors installation dans les 600 euros. La prise domestique 220 V est disponible partout, mais son temps de recharge est de 10 à 13 heures. Quant à la station de recharge rapide que vous trouvez dans les grandes surfaces, parkings souterrains, etc. Elle permet une recharge en 30 minutes. Enfin, certaines batteries lithium-ion peuvent provoquer une explosion et court-circuiter avec le vieillissement. Aussi, le poids des batteries des voitures électriques est de 250 kg actuellement. Ainsi, pour avoir l’autonomie d’un véhicule thermique, le poids de ces dernières doit être de 1 250 kg.

Afin d’établir le bilan écologique et l’impact environnemental de la voiture électrique ainsi que ses batteries, il faut connaitre quelques chiffres. Pour le bilan carbone, il faut savoir qu’il est d’en moyenne 142 g/km équivalent CO2 pour un véhicule thermique. Alors que le bilan d’un véhicule électrique est entre 1 et 150 g/km. Cela dépend des cycles de recharge, s’ils produisent de l’électricité qui vient des centrales nucléaires comme ce qui se fait en France, ou si cette énergie est fournie par des centrales à charbon, fuel ou gaz comme beaucoup de pays européens.

Par ailleurs, le bilan environnemental ne se limite pas qu’au bilan carbone, il faut étudier le cycle de vie complet du véhicule afin d’en faire une vraie analyse. Ainsi, l’ADEME (agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) a pu effectuer une analyse du cycle de vie du véhicule électrique et est arrivée à certaines conclusions. Elle a conclu que la batterie a un impact important sur ces résultats à cause de sa production, son utilisation et son recyclage. Et elle a assuré que le fossé entre véhicule thermique et véhicule électrique est encore faible.

Article qui pourrait vous intéresser :  Guide pour bénéficier de la prime d'achat d'une voiture électrique !